jouer
Astuces
cartes
Divers
Information
Jeux
Statistique

Le piccolo, on l'aime, on le vénère ou on le déteste ! 2/1/2014
17

Peu de joueurs y sont indifférents. Certains whisteurs ne le jouent qu'en petite misère déguisée: en étant premier, l'as est déposé puis le jeu de misère habituel est entamé. Mais le piccolo, le vrai, le pur est très subtil à jouer et encore plus à le contrer. Deux écoles s'affrontent: « montrer ses as » … mais cette méthode n'est pas toujours efficace quand l'annonceur possède deux as ou aucun (il compte sur un roi par exemple). La seconde manière de le contrer est de jouer « la misère » en ne lui concédant aucun pli. Mais, le plus subtil n'est-il pas de commencer par déposer une « carte moyenne» et de sentir par la suite s'il faut se diriger vers les deux ou le zéro pli?

Une autre difficulté se présente quand l'annonceur est premier et dépose un 9 par exemple. Que faire? Lui laisser le pli ou au contraire le lui ôter?

Et vous comment jouez-vous le piccolo ?


Le whist et ses variantes 10/12/2013
9

A Leuven, il y a plus de 40 ans déjà, nous jouions souvent au whist. Les règles étaient quasi les mêmes que celles de Freewhist, mais en plus du piccolo, nous pouvions proposer le Piccolissimo: exactement deux plis, pas un de plus ni un de moins.

De plus nous pouvions aussi « contrer » un jeu et même le « surcontrer »! Par exemple deux joueurs s'emballent pour 10 ♥, un troisième joueurs est persuadé que le contrat ne pourra pas être honoré, il peut donc contrer le jeu ce qui signifie que tous les points sont doublés (en gain comme en perte) …. mais il se peut que l'emballeur soit en fait tellement certain de sa réussite prochaine, qu'il désire « surcontrer » ce qui a pour conséquence que tous les points sont multipliés par quatre!

Une autre variante était que l'emballeur pouvait « passer parole ». Par exemple, A emballe B pour 8 ♥, le joueur C propose solo 6♦. Si l'emballeur A ne possède que ses 3 plis d'emballage, il a la possibilité de « passer parole » et c'est à l'annonceur B de décider si leur contrat peut ou non passer à 10 ♥.

Une autre variante était le « trou royal », c'est à dire que dans l'hypothèse où un whisteur possède les 4 as c'est celui qui détient le roi de ♥ qui emballe (ou le roi de ♦ dans l'hypothèse où le roi de ♥ et les 4 as soient dans la même main).

Il existait aussi une « abondance d’atout » (supérieure à une abondance 10 normale) où le joueur s’engage pour 9 levées mais en n'ayant pas la priorité de la main et en acceptant comme atout la couleur choisie par le joueur qui entame la donne.

Chaque région possède ses règles propres et d'autres particularités existent certainement.

Et vous, dans quelle région avez-vous appris à whister?
Avec quelles règles particulières?


Qui sont vos amis ? Vos tabous? 11/10/2013
30

Certains joueurs acceptent de whister avec tout le monde, leur seul critère étant la force de leurs adversaires. D'autres possèdent de très nombreux tabous, excluent ainsi de nombreux candidats susceptibles de taper la carte avec eux. Nous remarquons également que certains d'entre nous se joignent à une table uniquement si celle-ci ne comporte que des "amis".
Est-ce pour cette raison que le champion des joueurs ayant le plus d'amis en possède 1588?

Dans cet article, nous ne tiendrons pas en compte le critère de couleur, mais désirons nous concentrer sur le fait que le nombre de tabous par personne est très variable.

Bien sûr certains whisteurs sont, hélas, les champions quant aux nombre de joueurs pour lesquels ils sont mis à l'écart. Leur agressivité, leur manque de fair-play, leur grossièreté sont légendaires. Les individus situés dans les top 3 des joueurs étant le plus taboutés, le sont respectivement pour 303, 215 et 202 personnes.

Par contre certains joueurs sont très demandés, leur cote de popularité est énorme, les gagnants sont respectivement «amis» pour 224, 191 et 187 personnes. Est-ce dû à leur bonne humeur, leur fair-flay, leurs propositions et emballages toujours corrects?

Le vainqueur des tabouteurs a distribué 1630 fois une mention «tabou»!
Remarquons toutefois que le champion des tabouteurs est également le roi des taboutés!

Mais quand un énergumène est à la fois tabou pour un grand nombre de personnes mais également ami pour beaucoup d'autres , cela nous rend perplexe. Ce personnage est-il trop lent? trop bavard? ou au contraire trop taiseux (jamais un bonjour, un merci ou un bien joué)? Ses sauts d'humeur trop présents? Sa distraction trop dérangeante? Son optimisme dans ses emballages agaçant? Ses charrettes à répétition lassantes? ...
Pour terminer ce petit aperçu des habitudes des joueurs, j'ajouterai qu'il existe au total 35987 mentions «ami» et 35518 attributions «tabou» sur le site.

Mais au fait, quels sont vos critères pour tabouter un joueur?


D'où viennent vos pseudonymes ? 18/8/2013
24

Quelle variété de pseudos sur le site !
Certains d 'entre nous n'ont pas cherché la difficulté, le simple prénom fait recette (bertrand, chantal, arianne, ...) ou son doux diminutif (doro, cath, ..).
D'autres aiment ajouter leur année de naissance (damien 1973, michel1971, joel 54) ou en préciser la date complète (nadine 220461), ou se contentent d'une simple date :331955.

Les racines géographiques de quelques joueurs sont évidentes (carolo, knokke, lebelge, michelbxl, michelnivelles).
Mais nous jouons également avec des animaux de tout genre (mouette, libellule, lapin, kangourou, tigresse, ..). Le gros nounours du livre de la jungle fait recette (balou, ballou, baloo, baaloo).

La littérature,qu'elle soit fantastique ou non, a inspiré bon nombre de joueurs (goldorak, dartagnan, vénusia, luckylucke). Quant à l'antiquité grecque, elle est représentée par eros (dieu de l'amour ), cassyopée (une des douze divinités de l'Olympe) et minotaure ( monstre fabuleux possédant le corps d'un homme et la tête d'un taureau).

La référence au whist est indéniable pour certains qualificatifs (carrédas, atouscoeurs, picolo,..)

Quelques pseudos ont la cote, comme cette épice bien connue, le fruit du cannelier qui est très présente sur le site (cannelle,cannelle 4 et cannellemc). La nature a également été une source d'inspiration pour pervenche, lupin, pompoen, chêne ou pomme verte.

Il existe quelques whisteurs qui affectionnent tout particulièrement le pseudo court et simple (porcelaine de limoge, petit germain l'enchanteur 2, lynyrdskynyrd) ou qui fait rêver (ministre de la joie, fossilejoyeux, dieucréalafemme, restonszen, hitoiredeblabla..) …

La subtilité de quelques pseudos me fascine (fab uleux, pirlou8, ..). La connaissance en chimie n'est plus à démontrer pour notre acide sulfurique (H2SO4) et le besoin de discrétion est évident pour notre @nonyme …

Mais on peut se demander quelle est la raison de chacun de ces choix?
Pourquoi a-t-on choisi notre pseudo et pas un autre ?

Ce serait sympa de connaître la motivation de chacun d'entre nous !


Sondage: système de points tournoi live 8/7/2013
15

Nous aimerions connaître votre avis concernant le système de points lors des tournois en live !
En effet, deux systèmes de cotation s'offrent à nous:
1°) Seuls les points gagnés à la table sont pris en compte pour le classement final.
2°) On y ajoute des « points bonus » en fonction de la place obtenue à chaque table. (Par exemple le premier reçoit 90 points, le second 60 et le troisième 30)

Aucun système n'est parfait, ils possèdent tous deux leurs avantages et leurs inconvénients.
Un atout incontestable du premier système est que sa cotation est celle habituellement pratiquée dans les clubs de whist. De ce fait, les non-freewhisteurs se sentent moins perdus par un nouveau système de cotation.

Mais on peut néanmoins en souligner les défauts.
1) Si être premier d'une table ne possède aucun avantage au niveau des points, les whisteurs ont intérêt à coopérer entre eux afin d'obtenir chacun le plus de points possible. Cela peut entraîner certaines dérives. Comme exemple le fait que le jeu de cartes pourrait être mélangé insuffisamment afin de favoriser les gros jeux ... On a également pu observé que certains joueurs favorisent la réussite d'une misère, d'un piccolo ou d'un solo en se «trompant» de carte ... Le but étant de gonfler au maximum les points de chaque partenaire, la triche est tentante.
2) Ce système privilégie la chance. En effet, prenons l'exemple de la réussite d'un grand chelem, les 200 points représentent une avance proportionnellement très importante. Tandis que dans le second système, se retrouver 2 fois premier de sa table permet de combler une grande partie de ce retard.

Pour le second système (avec bonus lié à la place obtenue à chaque table)
On peut souligner, comme avantage principal le fait que les joueurs doivent se battre entre eux à table, ce qui limite nettement le risque de tricherie.
Par contre, on ne peut nier le risque de voir l'un ou l'autre joueur risquer gros à la dernière donne pour passer premier ou second de la table.

Remarquons que le risque de proposer «n'importe quoi» pour obtenir un gros magot existe dans les deux cas, mais il est néanmoins limité par la présence des arbitres, leur mission étant de refuser les annonces irréalistes faites par dépit ou dans le but de casser le jeu.


plus anciens
FreeWhist est une marque déposée de Gobertis sprl
- -
Gobertis sprl, Guldendellestraat 5, 3070 Kortenberg, Belgique
-
n° d'entreprise 0878.171.088